ITINÉRAIRES

ITINÉRAIRE DE DEUX JOURS

ENTRE FORTERESSES ET CHÂTEAUX

Les Marches sont constellées de forteresses et de châteaux qui racontent l’histoire des puissantes familles qui les firent ériger, surtout entre le XVe et le XVIe siècle, comme symbole et lieu de pouvoir et de force guerrière.

Senigallia fut la plus ancienne colonie romaine sur la côte adriatique et son nom rappelle ses origines celtiques. Elle fit partie de la pentapole byzantine et fut l’objet convoité de disputes entre les Malatesta et les Montefeltro. Le centre historique est petit mais intéressant, avec de nombreuses boutiques et cafés. Pour l’itinéraire, on conseille de visiter les Portiques Ercolani, sous lesquels avait lieu la foire de la Madeleine et le marché annonaire, en style néoclassique. La place Roma accueille l’Hôtel de Ville et en face la fontaine du Neptune, dont la statue masculine – avec les bras brisés – date de l’époque romaine et représente le dieu de la mer guidant des sirènes, le trident dans la main. L’orgueil de la ville est la place du Duc, qui date de la Renaissance et sur laquelle ne s’élève aucun édifice religieux, une caractéristique qui exalte sa fonction civile et militaire. Ici, autour de la fontaine octogonale des canards, s’élèvent le Palais Baviera et le Palais du Duc, respectivement du XVe et du XVIe siècle.

Mais le symbole de la ville est certainement la forteresse Roveresca, dont le corps central, destiné à une noble résidence, est entouré d’une structure de défense de forme quadrilatérale. Des architectes illustres comme Luciano Laurana et Baccio Pontelli y ont travaillé. Corinaldo conserve intacts ses murs d’enceinte qui s’étendent sur près d’un kilomètre en atteignant jusque quatre-vingt-dix mètres de hauteur. Les portes, les mécanismes pour les ponts-levis, les donjons, les chemins de ronde et les mâchicoulis racontent des histoires de guerres, de sièges prolongés et de destructions.

A Mondavio, l’attraction principale est la forteresse. Elle fut commissionnée à la fin du XVe siècle par Giovanni Della Rovere à Francesco di Giorgio Martini, le meilleur architecte de structures militaires de l’époque, et accueille une exposition d’armes du XVIe et XVIIe siècle. Intéressantes sont aussi les reproductions des instruments de siège et de défense qui sont exposées dans l’ancien fossé. La zone d’Arcevia compte un nombre considérable de châteaux datant du XIIe-XIIIe siècle. Dans un rayon de quinze kilomètres, on peut visiter Palazzo, avec ses murs puissants, Loretello, avec son pont suggestif à trois arcades, Montale, avec ses murs munis de donjons et de demi-lunes, Piticchio, avec son chemin de ronde couvert, Castiglioni et Avacelli, à pic sur un rocher.

Dans l’après-midi, après avoir visité les Grottes de Frasassi, il est conseillé de conclure l’itinéraire en montant au Château de Pierosara, qui conserve deux portes et une tour lombarde.

PREMIER JOUR

10:00
Arrivée à Senigallia et visite du centre historique
11:00
Visite de la forteresse Roveresca
12:30
Déjeuner
15:00
Arrivée à Corinaldo et tour des murs
17:00
Arrivée à Mondavio et visite de la forteresse

DEUXIEME JOUR

09:00
Tour des Châteaux d’Acervia, Palazzo, Loretello, Montale, Piticchio, Castiglioni, Avacelli
13:00
déjeuner à San Vittore
15:30
rendez-vous à la billetterie des grottes de Frasassi
16:00
Visite des grottes de Frasassi
17:30
visite du Château de Pierosara
Download the app ifrasassi

Consorzio Frasassi - Largo Leone XII, n 1 - 60040 Genga (AN) - grotte@frasassi.com - PEC: frasassi@pec.it - P.Iva 00222050429