La formation

Originalité du phénomène d’érosion chimique des roches calcaires dans la Grande Grotte du Vent

Les sédiments, les dépôts et les minéraux, découverts dans les grottes et immédiatement analysés par divers instituts universitaires de géologie et de minéralogie, ont mis en évidence la particularité du phénomène d’érosion chimique des roches calcaires dans les Grottes de Frasassi. Un élément fondamental est la présence de grands dépôts imposants de gypse qui remplissent les cavités calcaires. Ce sédiment gypseux, qui s’est déposé dans les salles suite au refroidissement de l’eau sulfureuse par le torrent Sentino (minéraux présents dans la solution NaCI, CaSO4), se présente avec une structure saccaroïde à grain microcristallin de couleur blanche et recouvert, en surface, de cristaux maclés microcristallins. Les dépôts de gypse sont présents dans presque toute la grotte et atteignent leur expression maximale à proximité de l’Abîme Ancône (Abisso Ancona).

Ici le gypse, d’une épaisseur de dix mètres, présente un passage net d’une structure microcristalline saccaroïde blanche à une structure macrocristalline grise. Cela pourrait être expliqué par une inondation successive des salles à cause d’un retour de l’eau sulfureuse qui aurait provoqué une recristallisation du sédiment gypseux dans la portion submergée. Une autre particularité de l’évolution de la Grande Grotte du Vent est la présence de stalagmites géantes et de colonnes partiellement érodées et percées qui présentent dans les trous des intrusions de gypse microcristallin blanc. Parmi les minéraux particuliers qui ont été trouvés dans la Grotte (salle "C"), on peut citer les dépôts et les nodules de sulfate de baryum (Baryte BaSO4), qui ont une couleur bleu clair caractéristique.

Consorzio Frasassi - Largo Leone XII, n 1 - 60040 Genga (AN) - grotte@frasassi.com - PEC: frasassi@pec.it - P.Iva 00222050429